• Live

  • Album cover

Dans le bunker de Cannes qui a été baptisé Palais des Festivals, une plaque a été vissée dans le béton – puis assez vite escamotée, d’ailleurs : Jean Zay y était honoré comme le créateur du Festival international du film. Le ministre, rescapé en 1939 de l’équipe du Front populaire de 1936, avait mené l’affaire à marches forcées. Il s’agissait de contrer la Mostra de Venise qui, de rendez-vous international du cinéma, devenait un outil pour Goebbels et, après les funestes accords de Munich, de mener face à l’Axe, par la culture, une diplomatie enfin offensive. [...]